Programme d’économie et d’autonomie en habiletés culinaires

 

Objectifs du programme :

Faire des économies, apprendre à cuisiner santé tout en développant une autonomie au niveau des habiletés culinaires. Le programme permet d’assurer un meilleur pouvoir d’achat et une sécurité alimentaire durable.


Les activités du programme :

Plusieurs activités sont reliées à ce programme, dont :

  • Les cuisines collectives
  • Les cuisines collectives en conciliation Famille/travail
  • Les ateliers Bébé mange-tout (purée de bébé)

 

Clientèles visées :

  • Personnes à faible revenu
  • Personnes seules
  • Familles
  • Aînés

 

 

Qu’est-ce que les cuisines collectives?

Le programme jeunesse

Les camps d’été

La programmation annuelle

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’une cuisine collective?

Une cuisine collective est un groupe de 4 à 7 personnes qui se réunissent pour mettre en commun temps, argent et compétences pour confectionner des plats sains et économiques en 4 étapes :

La planification :
Permet au groupe de faire un choix de recettes santé et économiques à partir des soldes de la semaine. Le groupe détermine le nombre de portions que veut préparer chaque participant. La planification permet ainsi de calculer et d’établir les coûts et le budget individuel des personnes.

    DSCF2669

 

DSCF2668

 


Les achats :

L’étape des achats est un moment privilégié pour le groupe. Il permet de distribuer les responsabilités et les tâches entre chacun des participants.

La journée de cuisine :
Chacune et chacun se met au travail. Avec l’aide d’une animatrice en cuisine, les tâches sont réparties entre tous les participants. Une fois la cuisson des plats complétée, on laisse refroidir. Vient ensuite le moment de diviser équitablement les portions prévues pour chaque personne. Voir le résultat de son travail est toujours un moment privilégié. Cette étape permet de constater les résultats du travail et surtout les économies réalisées.

DSCF2635

 Pour terminer cette journée. Il faut faire briller la cuisine. Les participantes et les participants font donc le ménage pour le prochain groupe utilisateur.

L’évaluation :
Il est important pour chaque groupe de faire le point : c’est le moment de l’évaluation. Une discussion de groupe a lieu après chaque cuisine afin d’évaluer l’atmosphère de la journée et l’organisation du groupe, sans oublier l’analyse des points négatifs afin de les corriger pour la prochaine rencontre que le groupe a planifiée.

 

Les cuisines collectives, c’est beaucoup plus que de la cuisine.

Des études effectuées démontrent que les cuisines collectives

  • Influencent les habitudes de vie des personnes.
  • Améliorent la santé physique et psychologique des personnes.
  • Renforcent l’estime de soi et permettent de développer des compétences et des connaissances alimentaires.
  • Permettent la prise en charge individuelle et de groupe (autonomisation).
  • Permettent de faire des économies considérables.
  • Permettent de briser l’isolement.
  • Sont un lieu d’éducation populaire.

 

Sur le plan social, les cuisines collectives permettent la création d’un réseau d’entraide et encouragent l’initiative et l’implication sociale des personnes et des groupes.

Impacts positifs – citations de recherches :

De la sécurité alimentaire au développement social :
Les effets des pratiques atlernatives dans les régions du Québec, Joël ROUFFIGNAT, Lise DUBOIS, Jean-Panet RAYMOND, Patricia LAMONTAGNE, Sylvie CAMERON et Manon GIRARD, 2001.

Rapport de recherche :
L’empowerment et l’action des cuisines collectives des Bois-Francs, Richard LEROUX, William A.
NINACS, Sonia RACINE, 2000.

Entraide et service de proximité :
L’expérience des cuisines collectives, Lucie FRÉCHETTE. Collection pratiques et politiques sociales, Presse de l’Université du Québec, 2000.

Pauvreté et économie sociale :
Les cuisines collectives comme stratégie de solidarité, Relais-Femmes, Regroupement des cuisines collectives du Québec, 1999.

(Haut de page)

 

 

 

 

 

 

 

 

Programme en développement des compétences culinaires et de saines habitudes de vie

Volet 1 (Offert aux 3-13 ans)

Objectif du programme :

  • Sensibiliser les jeunes au Guide alimentaire canadien et faire la promotion des boîtes à lunch santé. 

 

Activitées du programme :

  • Ateliers parents/enfants (3-5 ans) 
  • Camp d’été de jour Jeunes Cuistots (8-13 ans)

 

Clientèles visées :

  • Jeunes de 3-5 ans avec un parent ou un grand-parent
  • Jeunes de 8-13 ans pendant la période estivale

 DSCF2611

DSCF2608

Ateliers Parents – Enfants (3-5 ans)

 

 

cuistot2010 sem,,3

 

cuistot2010 sem--02

Camp Cuistot/ Été 2010 (8-13 ans)

 

(Haut de page)

 

 

 

 

Les camps d’été pour jeunes cuistots

En 2007, la Ville de Chambly nous a rencontré pour connaître notre intérêt à développer des camps d’été pour les jeunes.

Cette demande de la part de la ville répondait à une partie de notre mission, c’est-à-dire promouvoir une saine alimentation. Notre rôle, à titre de ressource en éducation populaire, nous permettait de mettre en place un programme d’apprentissage sur l’alimentation, dédié aux jeunes de 8 à 13 ans.

En juin 2007, une première entente de service et de partenariat fut signé avec la Ville de Chambly.

L’objectif du programme pour « Jeunes Cuistots » est de permettre aux jeunes de s’initier aux principes de base d’une saine alimentation et à la découverte d’habiletés culinaires. Durant leur passage à La Corne d’abondance, ils apprivoisent divers aliments, apprennent à faire des boîtes à lunch santé et découvrent également la fabrication de différents pains santé (blé entier, rainsins, multi-grains). À tous les jours, ils rapportent à la maison leurs réalisations et les dégustent avec leur famille.

Les premiers camps furent un grand succès et ils ont maintenant lieu à tous les étés, de juin à août. En quatre ans, nous avons permis à 192 jeunes de s’initier aux principes de base de la cuisine et la saine alimentation. Ces camps font la fierté des jeunes participants et de leurs parents.

 Camps--2008-2009--final

Camp cuistot 2008-2009

 
Camp --2009-2010--finale

Camp cuistot 2009-2010

 
Cuistot 2010 Ques qune cuisine

Camp cuistot 2010-2011

(Haut de page)

 

 

 

 

Volet 2 (offert aux 13-17 ans)

Objectif du programme :

  • Sensibiliser les jeunes à une saine alimentation et à de saines habitudes de vie tout en développant des habiletés culinaires.


Activités prévues :

  • Cuisines pour adolescents / adolescentes


Clientèles visées :

  • Adolescents (13-17 ans)

 

(Haut de page)

 

 

Volet 3 (offert aux 18-35 ans)

Objectif du programme :

  • Offrir des ateliers d’éducation et de sensibilisation sur l’alimentation dans le but d’améliorer la santé et le bien-être de cette clientèle.


Activités prévues :

  • Cuisines pour jeunes adultes


Clientèles visées :

  • Jeunes adultes (18-35 ans)

 DSCF2628

  DSCF2629

Les jeunes du Carrefour Jeunesse Emploi

 

(Haut de page)

 

 

 

Programmation annuelle

Au cours de l’année, différentes activités annuelles se déroulent chez nous. Nous vous offrons ici la liste de ces activités afin de vous informer et vous permettre d’y participer.

 

Mai :
Assemblée générale annuelle de la Corne d’abondance

 

Novembre :
Activité de financement « Tourtières de Noël ». Les employés et les bénévoles de l’organisme cuisinent des tourtières qui sont ensuite revendues. Premier arrivé, premier servi! Réservez tôt!

 LOGO-CARGILL-----2

MetroProcess

 

 

Décembre :
Nous collaborons avec la Ville de Chambly afin d’offrir aux citoyens une belle fête familiale – Noël de la Seigneurie. L’équipe de La Corne d’abondance a cuisiné plus de 1 000 biscuits de Noël qui ont été offerts gratuitement à plus de 800 personnes, petits et grands.

 

logochamblycoul

 

 

Avril :
Campagne de financement annuelle pour soutenir l’organisme dans sa mission.

(Haut de page)